Ninho – RER D Lyrics

Ninho RER D Lyrics

Après ça, on devient des putain d’chefs, mon pote
Hey, hey, c’est Johnny, Johnny, Johnny, Johnny, Johnny
Le pollen (Que pour cette putain d’colline), les montagnes (Binks, binks, binks, binks)
Bordel de merde
Bin-binks
Ouais, N-I, binks, ouais, N-I, binks
Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais, ils le savent très bien, mon pote

Le pollen (Le pollen), les montagnes (Les montagnes), le Zodiac jusqu’en Espagne
J’ai les nerfs (Yah), ces temps-ci (Yah), j’la bédave sans tousser
En dessous (En dessous), on disait (On disait) qu’on monterait jamais tout là-haut (Tout là-haut)
Tout là-haut (Tout là-haut), j’suis solo (Solo), parano (Parano), de baisé (Abusé)
Ibiza (Ibiza) ou Dubaï (Ou Dubaï) ? La cagoule (Oh) fait trois trous (Rrah)
La moto (Rrah), y a deux bords (Rrah), le commanditaire s’casse des barres
Confonds pas l’envie et l’devoir (Et l’devoir), confonds pas l’envie et l’devoir (Et l’devoir)
Dans la vie (Dans la vie), y a deux rives (Y a deux rives), celle des gens biens et celle des yous-voi (Yous-voi)
SP98, on a arraché la te-rou, jusqu’en Belgique (Vioum)
Pendant l’before, j’avais R, à l’after, j’ai dégainé des habits chics
Faramineux sont les chèques, écouté de Fleury à Choko’ (Motherfuck)
Banane plantain, attiéké, toi, fais pas l’ancien devant les chicas
Fais pas l’ancien devant les chicas, fais pas l’ancien devant les foufounes (Fais pas l’ancien devant les cke-schne)
En haut du tableau, on s’faufile, extinct’ et schlass dans la doudoune (Au cas-où c’est la rre-gue)
C’est sur ma bite qu’elle se dandine, on rencontrera des dos d’ânes (Putain d’merde)
J’ai déjà niqué le bas d’caisse, faudrait que j’m’arrête à Total (Niou, niou)

Faut qu’j’aille en vacances, faut qu’j’sois efficace, un gros bloc de cons’, cinq ou six pétasses
Faut qu’j’sois en vacances, faut qu’j’sois efficace, un gros bloc de cons’, cinq ou six pétasses
Il m’faut la mer aussi, la vida, c’est un marathon, j’me dois d’élargir mon réseau (Non)
J’suis dans les vignes tous les jours (Non), ces bâtards veulent graille mes raisins (Oh), ces bâtards veulent graille mes raisins (Oh)
J’dois réparer mi corazón, millions pour la guérison (Oh), la pasta dans les garettes-ci (Oh)
En vrai de vrai, j’ai mes raisons (Ouais), j’suis peut-être un peu indécis
J’suis l’plus méchant de la saison, j’lui arracherai ses bas résilles (Ouais, ouais, ouais)
J’suis l’plus méchant de la saison, j’lui arracherai ses bas résilles
Il m’faut Amiri, il m’faut du Louis V (Louis V), il m’faut du Louis V, avant qu’ce soit fini (Du Vuitton)
C’qu’on mange, c’est raffiné (Évidemment), j’suis présent dans les finales (Tu connais, non)
J’suis présent dans les finales, j’envoie les tits-pe pour l’match amical
En jet, on décolle, si j’veux, j’embarque même dix kil’, à midi pétante, on détale (Hey, hey)

Concentré comme Béné, j’fais le tour de la favela (De la favela)
Quand j’vendais le tail-dé, j’me voyais d’jà devant les caméras (Devant les caméras)
RER D, solo dans l’wagon (Solo dans l’wagon)
Avant d’me les faire, j’ai demandé pardon (Oh)
Concentré comme Béné, j’fais le tour de la favela (De la favela)
Quand j’vendais le tail-dé, j’me voyais d’jà devant les caméras (Devant les caméras)
RER D, solo dans l’wagon (Solo dans l’wagon)
Avant d’me les faire, j’ai demandé pardon (Oh)

Binks, binks, binks, binks
Johnny (Johnny), que pour cette putain d’qualité eh-eh, eh
Ah ouais, mon frère
Après ça, on devient des putain d’chefs, mon pote (Jefe)
Ils étaient pas au courant (Jefe), ils l’ont su
Tout s’est passé comme prévu, donc tout ça, c’est un putain d’destin
Après ça, on devient des bêtes de chefs, c’est logique
Plus grand chose à dire, on verra ça au prochain album, bin-binks